Tour d’horizon des mobilisations étudiantes et lycéennes

Retour sur les blocages, assemblées générales, manifestations et mobilisations dans les facs et les lycées partout en France.

Mise à jour du 7 avril :

Attaque d'un groupe fasciste sur la fac de Tolbiac (Paris 1) et ses occupant.es (récit, images et vidéos dans l'article).
La fac de Paris 8 est dans la ville de Saint-Denis (non noté sur la carte), elle est bloqué depuis mardi dernier et jusqu'à la prochaine Assemblée Générale de mercredi prochain avec près de 900-1000 à la dernière AG.
Nantes ça bloque de manière illimité.
Lille y a eu une double occupation expulsé hier.

Mise à jour du 7 avril :

  • Attaque d’un groupe fasciste sur la fac de Tolbiac (Paris 1) et ses occupant.es (récit , images et vidéos ici, ici et )
  • La fac de Paris 8 est dans la ville de Saint-Denis (non noté sur la carte), elle est bloqué depuis mardi dernier et jusqu’à la prochaine Assemblée Générale de mercredi prochain avec près de 900-1000 à la dernière AG.
  • Nantes ça bloque de manière illimité.
  • Lille y a eu une double occupation expulsée hier.
 - 96.1 ko

Paris

Lycées : Plus d’une trentaine de lycées bloqués en région parisienne le 22 mars, le RDV 11h Nation a rassemblé environ un millier de personnes avant de retrouver la manif des cheminot.e.s. Certain.e.s lycéen.ne.s avaient décidé quant à elleux de rejoindre directement le cortège de la fonction publique.

Paris 4 : Blocage le 22 du site de Clignancourt. Blocage prévu le 3 avril.

Nanterre : Blocage le 22 de certains bâtiments et perturbation d’une commémoration officielle de Mai 68. Blocage filtrant prévu le 3.

Paris 7 : Manif contre la répression mercredi 28

Paris 1 :

  • Site de Tolbiac : Le 22 mars, la plupart des bâtiments universitaires étaient fermés administrativement, une AG a cependant pu se tenir place de la Sorbonne avant de partir en manif sauvage pour rejoindre le cortège de la fonction publique. Lundi 26, une AG de 700 personnes à la fac de Tolbiac (13e arrondissement) a voté le blocage avec occupation pour toute la semaine.

L’occupation a été revotée jeudi 29 (AG de 1000 personnes). La fac a été mise ce vendredi sous lock-out par l’adiministration mais l’occup tient toujours.

  • Site de St-Charles : le blocage a été voté pour le 3 avril

Paris 8 : 200 personnes en manif sauvage au sein de la fac le jeudi 29 mars. L’occupation d’un bâtiment par des exilé.e.s continue

Nancy :

Université de lorraine (UL) Campus de lettre rebatisé Université Populaire du Sapin :

La fac est bloquée depuis le 22 mars.

Assemblée = blocage, Manifestation = sauvage. Retour subjectif sur un moment guilleret de lutte à Nancy.

Faculté de Lettre de Nancy  : AG de blocage du 28 mars 2018

Limoges : Malgré un début poussif de la mobilisation en octobre, les choses se sont accélérées fin janvier, avec des AGs plus massives, des barrages filtrants et une bataille de tags dans le campus.

Toulouse : L’AG du Mirail du 26 mars (2500 personnes !) a reconduit à une très large majorité le blocage et l’occupation au moins jusqu’à jeudi.

Grenoble : 150 personnes ont tenté de perturber un colloque réunissant de nombreux acteurs de la militarisation des frontières] (Frontex, Euromed Police, Europol) sur le campus de l’université, et se sont fait violemment réprimé.e.s par les flics.-

Poitiers : Un amphithéâtre est occupé par les étudiants depuis la semaine dernière.

Rennes : grosse mobilisation depuis plusieurs mois sur le campus de Rennes 2. AG massives, blocages totals récurrents. Le 22 mars, le bâtiment de la présidence de Rennes 2 a été bloqué, ainsi que l’IEP (science-po). Suivi de la mobilisation sur expansive.info. L’amphi B7 a été réoccupé.

Strasbourg : Occupation par une centaine de personnes puis expulsion par les flics du Palais universitaire le 22. Le Palais universitaire a été réoccupé le 26 mars et tient.

Nantes : Campus de lettres et sciences humaines bloqué le 22, AG de 600 personnes. Après déblocage par la présidence dans l’après-midi, le blocus a repris vendredi 23 mars. Les revendications dépassent la question de la sélection puisqu’il s’agit aussi du droit des migrants qui occupaient un bâtiment de la Fac. Le 27, 1000 personnes en AG.

Bordeaux : Blocage le 22 et occupation toujours en cours à Bordeaux 2 depuis la première intervention policière

Lille : Occupation puis expulsion par les flics d’un amphi à Lille 3, blocage de l’IEP le 22, lundi 26 une AG qui se tenait à Lille 2 a été attaquée par des fafs, en réponse les participant-e-s à l’AG sont partis en manif sauvage dans les rues de la ville jusqu’à 22h.

Pau : Blocage de la fac les 21 et 22 mars, plus de 200 étudiant-e-s à la manif du 22 ce qui est très important pour une ville comme Pau.

Montpellier : Outre les réactions à l’agression fasciste à la fac de droit, blocage reconduit à la fac de lettres. Le 27 mars, 3000 personnes en AG à Paul Valéry.

Lyon : Le 22, blocage du campus des Quais à Lyon 2.

Rouen : Ça commence à bouger à Rouen également. 200 personnes en AG le 27 mars. Le 28, la faculté du Mont-Saint-Aignan a été bloquée une partie de la journée, et une manif contre les agressions fascistes a rassemblé 300 personnes dans les rues de Rouen.

Dijon : Occupation d’une salle depuis le 29 mars.

Brest : Occupation d’un amphi

Nice : Blocage de la fac de Valrose le 3 avril, votée en AG rassemblant 200 personnes.

Prochaine Coordination Nationale Etudiante :

Nanterre les 7 et 8 avril

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail lepressoir chez riseup.net