[Photos] De Montpellier à Aulnay : flics, violeurs, assassins !

Samedi 11 février dernier nous avons manifesté, marché et couru à travers Montpellier. Plus que l’indignation, la colère et l’envie de changement m’ont fait me lever malgré la grippe.

Une fois n’est pas coutume j’arrive à peu près a l’heure à la place de la Comédie. Le temps est gris, parisien même ! On est très peu, que des têtes connues. On étend notre banderole : « flics, violeurs assassin / solidarité avec Aulnay ».

 - 92.9 ko
 - 51.6 ko

Malgré le temps menaçant, les gens arrivent peu à peu. D’abord les militant-es de « centre-ville » puis des gens moins connus. Et en moins d’une heure, avec le renfort des militantes des quartiers et des personnes solidaires nous sommes plus de 150 ! Heureusement des militantEs de BDS avait une sono a porté de main. Et donc illes commence à mettre l’ambiance, « flic, violeurs, assassin » sera notre crie de ralliement tout le long de la manifestation.
Enfin la deuxième sono est arrivée et nous avons pu lire le tract fait en quelque jours pour appeler à la manif.

Donc entre 150 et 200 personnes se dirigent vers le parc du Peyrou en passant par la préfecture. Je me sens démuni, presque nu car n’ayant pas prévu autant de monde, j’ai aucun matériel qui permette d’exprimer ma colère. Encore plus étonnant, aucune police en vue (une voiture nous suit en gardant une bonne distance). Donc les copains et copines se débrouillent avec les moyens du bord et les tags surgissent par dizaines dans le centre-ville historique et bourg de montpel.

 - 153.5 ko
 - 120.7 ko
 - 84.4 ko
 - 97.7 ko

Trop motivation, trop d’énergie, et trop envie de foutre sbeul, arrivée au Peyrou, la manif continue vers Plan Cabane. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, Plan Cabane est l’arrêt de tram du dernier quartier populaire proche du centre-ville. Rejoins par d’autres personnes, nous nous dirigeâmes vers Gambetta. Et même la pluie n’arrive pas à nous calmer, la ville est à nous. A plusieurs reprises des slogans, généralement réprouvé, tels que « flics suicidés, à moitié pardonnée » sont scandé mais aussi, « la police, fait son travail, ça crève les yeux », « la police est raciste (sexiste), la justice complice », « relaxez les émeutiers d’Aulnay » et le meilleur pour la fin « La pluie à Montpellier, le feu à l’Elysée »

 - 112.9 ko
 - 42 ko
 - 74.2 ko
 - 34.6 ko
 - 65.2 ko

Très peu de casse, jusqu’à croiser les contrôleurs à l’arrêt de tram Observatoire. Ils se font copieusement insulter, en mode « contrôleurs parasites ». Ah tiens une canette de bière dans ta face, chè ! Moment de tentions aussi quand un contrôleur fait mine de sortir de sa voiture. On est trop nombreux et nombreuses, il a donc fait mine.

On se dirige tout droit vers la gare, toujours pas de flic, pas de flics devant la gare non plus…. L’occasion est trop belle. La banderole se faufile à l’intérieur de la gare suivie de plusieurs dizaines de manifestant-es. Beaucoup n’osent pas rentrée. Nous nous baladons sur les quais, les voix. La sécurité privée et la pauvre ferro sont complétement dépassé. On ressort de la Gare pour mieux y rentré dans le Hall principale et continuer à scander nos slogans en solidarité avec Théo, les habitant-es d’Aulney et les émeutier-es.

 - 130.8 ko

On sort de la Gare mais on a perdu beaucoup de monde. On doit être une petite cinquantaine. On fait un tour devant le centre commercial et devant le commico de la Place de la Com’, où nos slogans anti-keuf ont plus de sens !

 - 117 ko
 - 82.3 ko

Dispersion

On s’est promis de se retrouver très vite avec la même énergie mais mieux préparé et peut-être encore plus nombreux et nombreuses. Je ressens très fort l’envie de sortir de se carcan qu’est ce foutu centre-ville, mais entre l’envie et la réalité…. L’idée d’une manif samedi prochain (18/02) tourne un peu, en relation directe avec les quartiers.

P.-S.

Merci aux photographes Lily au top comme d’hab et Arnaud Dufau aka beau gosse aka bg.

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail Montpel-luttes-infos chez riseup.net