Montpellier : pour Théo & toutes les victimes de la police

Dans l’après-midi du 2 février, Théo est violé et passé à tabac par la police d’Aulnay. Suite à ça, une déchirure de 10cm lui a été diagnostiquée, il a dû être opéré et porte maintenant une « poche » gastrique. L’IGPN (la police des polices) dénie la qualification de viol et parle d’une introduction accidentelle, alors que c’est en soi impossible. C’est toute l’institution policière qui est mouillée dans cette affaire, ainsi que la justice qui préfère condamner rapidement des « jeunes » qui se sont révoltés tout en laissant les policiers auteurs des faits en liberté.

Retrouvons-nous nombreux et nombreuses pour montrer notre solidarité avec les habitant-es des quartiers populaires et avec Théo, contre la hagra, samedi 18 février à 14h, arrêt de tram Sait-Paul, quartier de la Paillade.

 - 65.5 ko

En réponse à ces violences policières qui ne sont pas des bavures, mais une continuité dans la gestion néo-coloniale des quartiers populaires, du racisme et des violence d’état, de l’exploitation, du chômage et de la précarité : depuis le jour du drame, de multiples « attroupement » se sont déroulés dans des banlieues, ainsi que des rassemblements et des manifestations et blocage économiques dans des centres-villes déjà plus dune cenqantaine de poursuite ont été requise contre des révoltés.

Samedi dernier partout en France alors que des révoltés était jugé, des milliers de personnes se sont réunies pour dénoncer les violences policières dans les quartiers populaires, le racisme quotidien des flics et des politiques, Face au tribunal de Bobigny la colère concentré en un point se traduit par une émeute généralisée autour du tribunal puis dans plusieurs départements.

La révolte gronde et continue de s’étendre même si les médias n’en parlent pas toujours ou s’emploi a mépriser ce mouvement. Il est temps de toutes et tous descendre dans la rue pour crier notre légitime défiance face à ceux qui prétendent nous gouverner en frappant les plus démunis ou celles et ceux qui l’ouvrent un peu trop à leur goût.

Pour que l’événement soit une réussite, nous invitons tout le monde à rédiger son propre appel, ramener des banderoles ou des pancartes, de la nourriture à partager, préparer des prises de parole & tout ce qui vous semble nécessaire.

Retrouvons-nous nombreux et nombreuses pour montrer notre solidarité avec les habitant-es des quartiers populaires et avec Théo, contre la hagra [1], samedi 18 février à 14h, arrêt de tram Sait-Paul, quartier de la Paillade.

Notes

[1signifie à la fois mépriser, humilier et commettre une injustice par la force

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail Montpel-luttes-infos chez riseup.net