Infos locales

Mais que fait la préfecture ?

À Montpellier, six Soudanais en procédure « Dublin » se sont vus remettre ce 18 juillet, à la Préfecture de l’Hérault, un arrêté d’assignation à résidence. Ces jeunes hommes hébergés au CAO – Centre d’accueil et d’orientation – de Montpellier devront désormais « pointer » tous les jours de la semaine à l’Hôtel de police « munis de leurs effets personnels ». Ces six demandeurs d’asile vont devoir, chaque jour ouvrable, marcher depuis le CAO jusqu’à l’Hôtel de Police, donc faire plus de 30mn de trajet, pour se présenter à 16h au 256 de la rue du Comte de Melgueil – avec leur baluchon, sous la chaleur !

Analyses Répression - prisons

Jurisprudences en action : relaxe des charges de refus de prélèvements d’empreintes et d’ADN

Bonne nouvelle dans la lutte contre la répression :
Récemment à Rennes, un camarade a été relaxé de toutes les charges portées contre lui, et notamment celles concernant son refus de prélèvement d’empreintes et d’ADN. Son avocat a fait valoir les dernières décisions du Conseil Constitutionnel et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme en la matière.
Ces nouvelles jurisprudences vont rendre difficile la tâche des procureurs et des policiers pour renforcer "la répression de basse-intensité" contre le mouvement social.

Publié le
Infos locales Antifascisme

L’air des cimes

Bulletin n° 2 du Collectif des antifascistes des Hauts-Cantons.
Inquiets de voir progresser l’extrême droite, en expansion dans nos montagnes (Brigandes, Rodolphe Crevelle, FN, proximité de Béziers, Ligue du Midi), nous avons créé localement un collectif des antifascistes. Si vous vous sentez concerné, inquiet comme nous, ou avec envie de discuter, ou de répondre à un des textes de notre bulletin, ou d’en écrire un, ou des choses à raconter à ce sujet, rejoignez-nous et/ou contactez-nous par mail, adresse : collectifdesantifascistesdeshautscantons@orange.fr

Publié le
Infos locales Répression - prisons

Un assassinat politique

Texte en soutien à Jann-Marc Rouillan, écrit par un local. Jann-Marc Rouillan a été condamné pour apologie du terrorisme, mercredi 7 septembre 2016, à huit mois de prison, pour avoir dans un entretien au mensuel marseillais Le Ravi, donné un point de vue sur les auteurs des attentats de novembre, comme l’ont fait tous les chroniqueurs, responsable politiques et comme tout le monde en fait… Sauf que Rouillan a lui été poursuivi pour apologie du terrorisme. Il se pourvoit en cassation.
La solidarité c’est aussi participer aux frais des camarades, voici donc une caisse virtuelle.

Publié le

Analyses

Tous les articles "Analyses"

Histoires de luttes

Tous les articles "Histoires de luttes"

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder!
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail lepressoir chez riseup.net