A lire ailleurs

Urbanisme - Transport

Partout sur le territoire : signaler des contrôleurs dans les transports en commun sera bientôt passible de prison

Un projet de loi prévoit 2 mois de prison et 3 750 € d’amende pour les personnes qui alerteraient de la présence de contrôleurs dans les transports en commun. Et ce n’est qu’un des aspects de cette loi qui criminalise la fraude. Validée par l’Assemblée Nationale en décembre, la loi doit être examinée le 27 janvier par le Sénat. Lu sur rebellyon.info.
Adapté au contexte montpelliérain.

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail Montpel-luttes-infos chez riseup.net