Damien Camelio à nouveau enfermé !

Damien Camelio, qui avait déjà été emprisonné entre 2014 et 2015 pour des actions incendiaires, a été arrêté dans le courant du mois de décembre. Il est actuellement en détention préventive à la prison de Fleury. Il a été perquisitionné, la police a trouvé du matériel de propagande anarchiste. Il est arrêté en lien avec le mouvement contre la Loi Travail et en particulier avec les évenements du 14 avril 2016.

Damien Camelio à nouveau enfermé !

Damien Camelio a été arrêté en décembre et placé en détention à la prison de Fleury Mérogis.

Damien Camelio, qui avait déjà été emprisonné entre 2014 et 2015 pour des actions incendiaires, a été arrêté dans le courant du mois de décembre. Il est actuellement en détention préventive à la prison de Fleury. Il a été perquisitionné, la police a trouvé du matériel de propagande anarchiste. Il est arrêté en lien avec le mouvement contre la Loi Travail et en particulier avec les évenements du 14 avril 2016.

Pour lui écrire (c’est son anniversaire le 26 décembre) :

Damien Camélio
n° d’écrou 432888
MAH de Fleury-Mérogis (Bâtiment D5)
7, avenue des Peupliers
91705 – Sainte-Génevieve-des-Bois
France

Lettre de Damien du 14 décembre :

Je vous écris depuis Fleury où je suis incarcéré en détention préventive. Les chefs d’inculpation étant à leur habitude assommant et dénués de fantaisie je préfère, afin que les compagnon-nes aient une vision juste et réaliste des faits qui me sont reprochés, proposer la (re)lecture du récit de cette belle nuit d’un printemps de révolte écrite par des amoureuses et amoureux du désordre : « Récit du 14 avril : à trop contenir la rage, elle finit par éclater bien comme il faut ».

Je n’ai aucune envie de me plaindre, je ne ferai donc pas le récit détaillé d’une arrestation identique à toutes celles qui se déroulent chaque jour ici comme partout dans le monde.
Il me semble tout de même nécessaire de m’exprimer sur quelques points précis.

Lors de perquisition les flics ont trouvé du matériel de propagande anarchiste, à savoir des journaux, des brochures, des affiches et des tracts, ainsi que quelques textes en cours de traduction. J’ai refusé de signer le papier de la perquisition ainsi que celui de mon placement en garde à vue.
Une fois transféré à Paris au commissariat du 19ème mon avocat était injoignable. J’ai refusé d’être représenté par un autre avocat et j’ai donc été auditionné sans la présence d’un avocat. J’ai fait ce choix car ma déclaration faite à la flicaille tient sur une seule ligne :
« Je ne suis ni innocent, ni coupable. Je suis anarchiste. Je n’ai rien de plus à te dire ».
Faute de n’avoir fait aucune déclaration je ne peux pas savoir, à l’heure actuelle, ce qu’il y a dans le dossier d’instruction.
Les larbins du pouvoir m’ont seulement notifié qu’ils ont 8 prélèvements ADN correspondant à mon profil génétique et je sais, pour l’avoir vu, que le dossier d’instruction est un pavé de 6 ou 7 cm d’épaisseur.

Lire toute la lettre ici

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail Montpel-luttes-infos chez riseup.net