Journées contre l’enfermement

Journées contre l’enfermement du 2 au 19 décembre 2015 au Barricade, local associatif autogéré avec buvette 14, rue Aristide Olivier, Montpellier quartier Gare. Le but de ces journées est simple : discuter ensemble au travers de films et de débats avec des intervenants personnellement et collectivement impliqués contre ces différentes structures oppressives.

Journées contre l’enfermement du 2 au 19 décembre 2015 au Barricade, local associatif autogéré avec buvette 14, rue Aristide Olivier, Montpellier quartier Gare.
Ces trois semaines contre l’enfermement ont été mis en place par des montpelliérain.nes en lutte dans leur ville qui ne peuvent supporter ce cloisonnement et la séparation induites par les différents types d’enfermements émanant de l’Etat français. Le but de ces journées est simple : discuter ensemble au travers de films et de débats avec des intervenants personnellement et collectivement impliqués contre ces différentes structures oppressives. C’est aussi diffuser leurs paroles et créer un climat permettant de comprendre les luttes futures et à venir. Pour cette raison, une AG ouverte se tiendra à la fin de ces journées ou, ensemble, avec son vécu ou avec ce qu’il aura appris ou compris, nous pourrons donner des perspectives sur les luttes concernant les formes d’enfermement inhumaines mais adéquats pour la sécurité du capital imposée par cette société.

Mercredis des films ! (19h30)

02/12 : A ciel ouvert

Alysson observe son corps avec méfiance.
Evanne s’étourdit jusqu’à la chute.
Amina ne parvient pas à faire sortir les mots de sa bouche.

À la frontière franco-belge, existe un lieu hors du commun qui prend en charge ces enfants psychiquement et socialement en difficulté. Jour après jour, les adultes essaient de comprendre l’énigme que représente chacun d’eux et inventent, au cas par cas, sans jamais rien leur imposer, des solutions qui les aideront à vivre apaisés. Au fil de leurs histoires, « A ciel ouvert » nous ouvre à leur vision singulière du monde.

Bande Annonce du film A CIEL OUVERT - Sortie le 8 janvier 2014 from Happiness distribution on Vimeo.

09/12 : Enfermés vivants (en présence du réalisateur et de JM Rouillan)

2 anciens prisonniers et un acteur sont invités dans un décor de cellule. Tout les 3 vont jouer dans une fiction racontant l’histoire de 2 taulards dont le quotidien est chamboulé par la venue de Jean, « l’arrivant ». Ben(GUERRIER) et Franc ont vécu une incarcération différente mais tout aussi difficile. En plus d’interpréter leurs propres rôles dans la fiction, ils se livreront sur leur expérience d’enfermement tantôt avec spontanéité, tantôt avec recul, en allant d’anecdotes en réflexions théoriques. Jean se nourrira de cette rencontre pour renforcer son personnage fictionnel, mais également pour se forger sa propre opinion sur la prison...

16/12 : Vol au-dessus d’un nid de coucou

Vol au-dessus d’un nid de coucou (One Flew Over the Cuckoo’s Nest) est un film américain de Miloš Forman sorti en 1975. Il a reçu les cinq principaux Oscars du cinéma dont celui du meilleur film. Il est adapté du roman éponyme de Ken Kesey paru en 1962, qui a lui-même fait l’objet d’une adaptation au théâtre à Broadway en 1963.
Le terme « cuckoo » désigne en anglais l’oiseau « coucou » et une personne mentalement dérangée, à l’image des patients de l’hôpital psychiatrique de l’intrigue.

Vendredis des rencontres ! (19h/23h)

04/12 : Film "Dans un monde sans Fous" suivi de témoignages autour de l’enfermement psychiatrique

Dans "Un monde sans fous ?", réalisé en 2009, j’évoque la place des fous dans notre société, et a rapidement émergé la question de la chosification de l’être humain, la manière dont on nous robotise. C’est une problématique qui m’intéressait. Puis ma productrice m’a mis en contact avec Noël Mamère qui voulait approfondir ce sujet. Ca a mis deux ans à se faire. Le transhumanisme n’est pas connu depuis longtemps en France mais il l’est déjà en Grande-Bretagne et encore plus aux Etats-Unis. Au-delà du gadget de la prothèse ou du téléphone portable, il y a autour de ça beaucoup de marketing et de propagande, on nous dit que c’est la technologie qui va sauver la planète. Selon quelle logique ? Et à qui cela va-t-il profiter ? A tout le monde ou à une élite ? Tiré d’objectifgard


"Un monde sans fous ?" par leoparis05

18/12 : Film "Sur les toits". Retour sur les luttes des années 70-90 avec un compagnon

Début des années 70 : une série d’évènements fait monter la tension dans les prisons françaises. En réponse au traitement inhumain que leur fait subir l’administration pénitentiaire, les prisonniers de la centrale de Ney à Toul (Lorraine) ouvrent le bal et se mutinent au début du mois de décembre 1971. Les détenus de la maison d’arrêt Charles III à Nancy leur emboitent le pas le 15 janvier 1972 : "Au café", les mutins prennent le contrôle de la prison, située en plein centre-ville, montent sur les toits, depuis lesquels ils interpellent les badauds, communiquent leurs revendications, et résistent à l’assaut des CRS. Lire la suit.

Samedis témoignages et concerts

05/12 : "Cévennes sans frontières", Infos/débat sur la question des frontières et les centres de rétention (19h)

12/12 : PUZZMAMA (hip-hop) (21h)

19/12 : Assemblée générale et Bilan (18h)

RASCARCAPAC (hip-hop) (21h)

Publiez !

Comment publier sur LePressoir-info.org?

LePressoir-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail Montpel-luttes-infos chez riseup.net